Menu

mardi 21 février 2017

en ai-je vraiment besoin? /// buna gerçekten ihtiyacim var mi?


haut trouvé en friperie en novembre
 
Notre objectif  de réduire nos déchets est aussi passé par les vêtements. Je n'ai jamais été une acheteuse compulsive mais, un peu comme tout le monde, je m'offrais de temps en temps des nouveautés. Comme rien n'était excessif, je ne réfléchissais pas trop à l'impact de mon geste. Mais après avoir décidé de réduire nos déchets j'ai découvert l'option écologique : les friperies.

Et il faut le dire, je n'ai jamais fait autant d'erreurs en achats. Pour les enfants c'est relativement facile car il y a souvent beaucoup de choix et on peut se permettre d'acheter en avance. Mais pour les adultes, il ne faut pas tomber dans le piège car on peut se retrouver très vite avec des vêtements dont nous n'avons pas besoin. Toujours se poser les bonnes questions : en ai-je vraiment besoin?  Avec quoi vais-je le porter? Est ce bien à ma taille? Ai-je quelques chose déjà similaire? Et être aussi exigeant qu'avec un achat neuf.

Cela dit, j'ai trouvé de très jolies pieces avec lesquelles j'ai remplacées d'autres de ma garde robe. C'est comme ça que j'ai trouvé mon équilibre. Un qui rentre = un qui sort. Sur la photo d'en haut il y a un caraco que j'ai trouvé pour 2€ , il a pris la place d'un que je n'aimais plus trop. Les friperies vous offrent un choix incroyable de marques et de styles de vêtements et accessoires différents. Et c'est peut être ça la force des friperies. Par contre il est vrai qu'il faut être patient et chercher.

J'ai également commis cette même erreur dans la couture. Je me suis cousu des vêtements que j'ai très peu porté et finalement donné. De temps en temps l'envie de réaliser quelques chose est tellement puissante que l'on oublie l'essentiel : le besoin. Je choisis avec plus de soin mon tissu, sa couleur et mon patron. Aujourd'hui je couds beaucoup moins.
 
Bien évidemment, ces erreurs m'on appris a faire de meilleurs choix, plus réfléchis, plus en accord avec mon nouveau mode de vie. Aujourd'hui, je cible bien mes besoins. Je choisis avec précision un meuble ou un vêtement par exemple. Consommer moins, juste l'essentiel.
 

tropéziennes et sac acheté en friperie en 2016

 
Et vous, êtes vous déjà tombé dans ce piège?
A très bientôt
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
Cöplerimizi azaltma istegi, kiyafertlerden de geçti diyebilirim. Hiçbir zaman bol bol kiyafet alan birisi olmadim, ama herkes gibi arada bir degisik birsey gördünce alirdim. Asiriya kaçan bir davranis olmadigi içinde düsünmedim hiç ekolojik açidan sonuçlarini. Ama sonunda ikinci el almanin çevremiz ve doga için en uygun seçim olduguna kanaat getirdim.
 
Ama ikince el, ve de daha ucuz kiyafet almak demek, bazen de tuzaga düsmek demekmis. Onu anladim. Cocuklara almak kolay. Cabuk büyüyorlar, sürekli degistirmek gerekiyor kiyafeleri. O yüzden önceden de alip kenara koyabilirsiniz. Cabuk kirletip eskitiyorlar, biraz kullanilmis olsa , çok ta önemi yok, ama kendinize alinca is degisiyor. Yanlislikla fazladan alabilirsiniz biseyi, ucuz diye, nasilsa ikinci el diye. O yüzden dogru sorulari sormak gerekir : Buna gerçekten ihtiyacim var mi? Buna benzer baska bir kiyafetim var mi? rengi ve de bedeni bana uygunmu?
 
Yaptigim birkaç hataya ragmen yine de bazi güzel parçalar bulup, dolabimdaki eskilerle degistirdim. Yeni bir kiyafet içeri = eski bir kiyafet disari. Ben bu kurali çok seviyorum. Uygulamaya da çalisiyorum. Mesela üstteki ip askili bluz eski, sevmedigim yesil bir askili bluzun yerini aldi. Cok ta güzel oldu, çünkü bunu çok daha severek giyecegimden eminim.
 
Dikiste de ayni hataya düstüm. Ihtiyacim olmada kiyafetler diktim. Sonundada hep verdim. Bazen yeni birsey dikmek istegi o kadar önemli oluyor ki, özünü unutuyorsunuz meselenin : buna gerçekten ihtiyacin var mi? sorusu. Simdi eskisi kadar dikis dikmiyorum. ihtiyacim olunca, patronu, kumasi dikkatle seçiyorum.
 
Artik seçimlerimi daha dikkatle yapiyorum. Ihtiyaçlarimi özenle seçmeye çalisiyorum. Sadece gerekeni, özenle seçilmis olani tüketiyorum.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire